La Tendance qui a du sens #4

Dès le début de notre aventure, nous nous sommes ancrés dans la tendance de la consommation équitable. Nos sacs en Kilim Marocains sont des pièces uniques, fabriquées dans le respect et la promotion du travail artisanal. Notre désir est de redonner du sens au travail, promouvoir les traditions ainsi qu'une consommation ayant plus de sens...

C'est pour ces raisons que nous avons décidé de partager avec vous, tous les mardis nos découvertes sur les tendances qui correspondent à ces valeurs !

*******************************

Prends-moi, teste-moi, répare-moi !

Le DIY, les ventes solidaires, les ateliers réparation, les conférences et autres événements autour du recyclage se développent depuis quelques années. Ici, on vous explique ce qu’il faut savoir sur cette nouvelle tendance, qui prend une ampleur de folie !

L'obsolescence programmée, c’est une stratégie utilisée par les entreprises qui consiste à ce que leurs produits aient une certaine durée de vie, pour pousser les utilisateurs à les racheter plusieurs fois. Ces techniques, à l’origine de la surconsommation que nous connaissons, posent des enjeux environnementaux et économiques importants. Alors que les téléphones, télévisions et grilles pains se succèdent au sein des foyers, les déchets s’accumulent et les ressources terrestres disparaissent. En France, on produit 354kg de d’ordure ménagère par an et par habitant

Partant de ce fait, de nombreuses initiatives sont nées, la plus courante étant le tri. D’autres initiatives voient le jour, comme l’écoconception, qui consiste à produire des objets dans le respect du développement durable et de l’environnement. Ces objets produits favorisent l’utilisation de ressources renouvelables, le réemploi, la réparation et le recyclage. On évolue donc vers une économie dite circulaire…

(à l'intérieur d'une ressourcerie)

Dans cette optique, les ressourceries et les recycleries sont des associations qui collectent, réparent, transforment et redistribuent des objets abandonnés. Ces actions sociales et environnementales œuvrent pour le bien commun, et prônent une évolution des mœurs. Décider d’acheter dans ces “magasins”, c’est soutenir l’emploi d’acteurs locaux. Le REFER, what is this ? On l’appelle le Réseau Francilien du Réemploi. Ce sont 18 structures qui, dans une visée non lucrative et non concurrentielle, accompagnent le réemploi à travers des projets émergent. Action sociale, solidarité et environnement sont unis pour travailler dans la même direction.

(La fête de la récup à Paris en juin dernier)

Le but de ces initiatives ? Apporter un réel changement. Dans cette visée, le réseau des villes en transition rassemble plus de 460 initiatives visant à assurer la résilience (capacité à encaisser les crises économiques et écologiques). Ce qu’on aime particulièrement dans ce mouvement, c’est leur vision optimiste de l’avenir. Les crises seraient des occasions de revoir le fonctionnement de la société !

Un mode de vie durable, l’exemple de Zéro déchet. Ce qu’on peut faire à notre niveau, c’est essayer de réduire ses déchets et de recycler ce qu’on peut. Prenons la famille zéro déchet comme modèle. Dans leur livre, vous trouverez un plan d’action et 10 défis à relever pour se lancer, le tout dans un écrit dérisoire à souhaits ! 

Téléchargez aussi l’application “90 jours”, 90 défis à relever en faveur du changement climatique !

BONUS : Initiez-vous au freeganisme  ! Pour cela, on se retrouve au Freegan Pony, la première cantine participative Freegan d’Europe, dont le but est de réduire le gaspillage alimentaire. Les menus sont composés à partir des invendus de Rungis. Un vrai délice !

Alors, prêts pour le changement ? 

A très vite,

La team Sorato